La commune de Saint Michel-sous-bois Envoyer

Informations Générales

Blason de la commune de Saint michel sous bois
Blason Communal

Maire :

Rene LECERF
LECERF René

Secrétaire :

MAQUAIRE Colette

Adresse :

4 rue d’Embry
62650 ST MICHEL S BOIS

Horaires d'ouverture :

- lundi de 10h00 à 12h00
- jeudi de 16h00 à 18h00

Permanence Maire :

- sur rendez-vous

Contact :

03-21-81-93-00

 

Le Conseil Municipal

Mandature 2014-2020 :

 

LECERF René, Maire – SANTUNE Pierre 1ère Adjointe – DERLOT Claude, 2ème Adjoint – TREUNET Isabelle, 3ème Adjointe – CARLU Arnaud – PARMENT Christine – LAISNE Philippe – MERLOT Sandrine – DOLLE Mickaël – FEUTREL Christiane – DUCHAUSSOY Henri

Historique

Le nom du village au cours des années :

1198 - Altare Sancti Michaelis, C. d'Auchy-les-Hesdin.
1337 - Saint Mikiel, Dom Grenier, loc. cit..
1462 - Saint Miquiel, C. de Saint-Sauve, f° 57.
1476 - Saint Micquel en Orthiois, Arch. nationales, J. 807.
1587 - Saint Michel, Ortelius, loc. cit..
1608 - S. Michel, Quadrum, loc. cit..
1650 - Saint Michel, Jansson, loc. cit..

Un petit tour dans l'histoire :

Ce petit village, entre deux coteaux escarpés et boisés, doit son origine au IXème siècle. Le concile de Mayence rendit la Fête de St Michel obligatoire dans tout l'empire de Charlemagne à la suite d'une brillante victoire sur les Saxons. De par son appellation cette commune témoigne que le Boulonnais n'est pas demeuré étranger à cette dévotion.

Lorsque Louis XI fit établir le Service des Postes dans le Royaume, on installa un relais à Hénoville.

L'église de St Michel contient de curieux panneaux sculptés. Ils ont constitué autrefois les pans d'une belle chaire en chêne de la seconde moitié du XVIème siècle. Celle-ci fut vendue irrégulièrement puis réintégrée par les soins de l’administration préfectorale. Hélas dans l'intervalle les panneaux furent démontés et adaptés à un bahut. Un curé d'Humbert les réemploya pour faire l'autel.

Une statue de St Michel, en bois, est classée.

Au dire de certains, un souterrain passerait sous la route. N'entendait-on pas le fermier d'en face donner à manger à ses chevaux comme si c'était chez soi ?.

Autrefois les habitants d'Humbert venaient à l'école privée de St Michel qui fut vendue en bien public en 1789.

A Etreuille, hameau de la Commune, de nombreuses sources se mettent, dès qu'il pleut fort, à déborder. Afin d'obtenir l'adduction d'eau plus vite, la commune quitta le Syndicat d'Humbert pour se rattacher à celui du plateau de Bellevue. Durant la guerre 14-18, un champ d'aviation anglais fut installé au bout des bois.

Le cadastre de la commune peut encore nous permettre de rêver. Certains lieux-dits ne laissent-ils pas présumer le champ de bataille ou le passage de troupes (les Anglais, la Rue des Allemands) ? Les anciens ne disaient-ils pas que le sang coulait sur la route de St Michel ?

Monsieur Gilles Bailleux habitant encore la commune fut Conseiller d'Arrondissement aux environs de 1950. Le 17 Août 1982, Monsieur Albert Bachimont, hongreur à St Michel, a été promu Chevalier de la Légion d' Honneur. Excellent gradé, 2 fois blessé, 5 fois cité, il a était déjà décoré de la Médaille militaire. Comme dans de nombreux villages, on se souvient du passage de Pistole, mendiant réputé qui faisait des "conférences" en haut des meules avant de s'endormir ivre mort.

L’activité économique était développée à St Michel. On se souvient du Moulin du Bois Ringuet, de la Brasserie d'Hénoville et de la Forge qui voyait défiler au cours de l'année près de 120 chevaux.

La Ducasse a toujours été réglée par Saint Michel qui tombe le 29 Septembre. Elle se célèbre le dimanche suivant. Si le Dimanche tombe le 29, elle est remise au week-end suivant, en vertu du vieux dicton: "on ne mange pas son patron". C'était une forte ducasse qui se poursuivait le mardi qui était le jour où le "cabaretier" payait à boire.

St Michel conserve aujourd'hui encore la tradition par l'organisation chaque année, à l'ascension, par le Foyer Rural d'un concours de quilles.

Sources historiques : Archives du Journal de Montreuil

Propos recueillis le 13.11.1985 auprès de M. Courquin, Emile (51) Maire, M. Bonet (86 ans), M. Bailleux Lucien (76 ans), M. Delerue, M. Derollez Auguste.

 

Plan de Saint Michel sous bois