La commune de Clenleu Envoyer

 

Informations Générales

Blason de la commune de Clenleu
Blason Communal

Maire :

Alain LEFRANCOIS
LEFRANCOIS Alain

Secrétaire :

LEFRANCOIS Bénédicte

Adresse :

51 rue de la Bimoise
62650 CLENLEU

Horaires d'ouverture :

- mardi de 14h30 à 18h
- jeudi de 08h30 à 12h30

Permanence Maire :

- sur rendez-vous

Contact :

03-21-81-53-22

 

Le Conseil Municipal

Mandature 2014-2020 :

 

LEFRANCOIS Alain, Maire – DAVELU Hervé, 1er Adjoint – LECERF Paul, 2ème Adjoint – MERLIER Daniel – PAQUE Roland – PAQUE Jean-Luc – DUCATEL Freddy – GRESSIER Jacques – LEVELEUX Bruno – PARMENT Roger – DELATTRE Jean-Yves

Historique

Le nom du village au cours des années :

1173 - Cleneleu, Titres du chap. de Thérouanne.
1194 ~ 1201 - Keneleu, Ibidem.
1311 - Crenleu, Aveu Maintenay.
1337 - Crenleu, Dom Grenier, Rôle des nobles du bailliage d'Amiens.
1476 - Clenleu, Arch. nationales, X. 807.
1587 - Cleulen, Ortelius, loc. cit..
1650 - Clenleu, Jansson, loc. cit..
1656 - Clanleu, Sanson, loc. cit..

Un petit tour dans l'histoire :

Clenleu était jadis environné d'épaisses forêts; cet isolement justifie presque la légende attachée à l'étymologie de ce nom qui rappellerait les hurlements des loups.

Vers 1500 la Seigneurie appartenait à la Famille d'Ostove. La forteresse fut assiégée en 1575 par les troupes du Gouverneur de Montreuil ; c'est là que le Général Bertrand d'Ostove venait se reposer des fatigues de la guerre. Pris par les Royalistes en 1593, le Château fut démentelé en 1632 par ordre du roi. Il ne reste comme souvenir de cette époque que la Motte Féodale et les lieux-dits dénommés « Camp du Gibet » et « les Remparts ».

L'Eglise St Gilles datant du XIVème siècle fut classée Monument Historique le 1er Février 1930. De nombreuses particularités font de cette église un élément architectural remarquable : le choeur éclairé de neuf fenêtres, Statue St Adrien du XVIème siècle, Confessionnal du XVIème siècle sur lequel figure le blason de la Famille d' Ostove, Vitraux remarquablement mis en valeur en grande partie grâce au concours de l'Abbé pérard.

Une chapelle Notre Dame de la Salette, édifiée par un certain Morvillers fut transféré et tomba en ruine. Une petite trappe permettait aux habitants de déposer de l'argent pour y faire brûler un cierge.

En 1904 le projet de création d'un nouveau presbytère fut à l'ordre du jour de la réunion du conseil municipal. Il n'aboutit pas, il faut dire que son coût était de 1l 975,73 F.

La Ferme de l'Hôtel Dieu située sur le plateau domine Clenleu. Acquise en 1551 par Eustache d'Ostove, Vicaire Général de l'Evêque de Thérouanne, elle servit par la suite de relais de poste. Un bâtiment appelé « le manège » vous invite à y imaginer cette façon de battage. Quant à la ferme « le Bellinguez », il est difficile d'en établir les origines. Bertrand Blin qui la possédait pendant la Révolution, avait déposé le cahier de doléances de sa commune à la réunion des états du Boulonnais le 16 Mars 1789 sur lequel il était question de nombreux dégâts commis par les lapins du Marquis de Mont Cavrel.

Il donna l'hospitalité aux prêtres réfractaires qui exercèrent en secret leur Ministère dans cette ferme.

La nouvelle école fut construite en Avril 1965 du fait d' un sérieux incident à l' ancien bâtiment ; un matin à l'entrée de la classe, la cheminée importante en briques s'effondra dans la cour juste avant l'arrivée des élèves. La salle d'un particulier fut alors utilisée en attendant le nouveau bâtiment. Actuellement un regroupement pédagogique fonctionne entre Alette-Clenleu et Bimont.

Le monument aux morts est l'un des rares de la région qui ait été édifié sur une sépulture. Il est en particulier le symbole matériel des souvenirs des bombardements de la 2ème guerre mondiale et en particulier celui du 14 Décembre 1943 qui par erreur de renseignements, atteint l'église et les fermes avoisinantes.

Des lieux-dits peuvent laisser cours aux croyances locales :

  • les Arroyaises pouvaient venir de l’effet ravinement (du patois Arouazé : inonder)
  • le courtil au lin signalerait l’exploitation du lin
  • la Rue Michaux fut le don d'un propriétaire d'un sentier fréquemment utilisé par les « caches manées » pour rejoindre l'un des deux moulins dont on a encore souvenir.
  • le Bout « d'Ava » et le Bout d'Amont distinguant les deux parties du village délimités par la Bimoise.

Clenleu est la patrie de Jean de Senlecques qui naquit en 1588. Il fut le premier graveur de musique et l'un des meilleurs fondateurs typographiques. Son fils Jacques mettant, au service de son intelligence remarquable, les leçons paternelles, composa, par l'impression de la musique, des planches perfectionnées comportant à la fois la note et la ligne.

Autrefois Clenleu était renommé pour ses pommes à cidre. Dans de bonnes années, on fabriquait du cidre à 7°. On allait conduire des chariots complets de blé attelés à 5 chevaux à la Gare d'Hucqueliers. On se rappelle encore du travail des scieurs de longs et de l'élaboration des meules de briques pour la construction des habitations.

Contrairement au 14 Juillet peu fêté autrefois (on ne donnait qu'une volée), la Ducasse était animée par Poluche le musicien habituel. Elle se déroulait le Dimanche suivant l'Ascension. Elle fut avancée d'une semaine, du fait de la Ducasse d' Herly se déroulant à la même date. Le St Patron de la Paroisse avait sa procession le 15 Août. L'ensemble de ces fêtes permettait aux 3 cafés de s'animer tout comme le dimanche au cours des traditionnelles parties de quilles.

Les ballades ne manquent pas dans ce petit village où au hameau de la Motte, un Camping à la ferme, gîte rural et chambre d'hôte sont prêts à vous héberger. De même à côté de l'entreprise de travaux agricoles, certaines exploitations essaient de s'orienter vers de nouvelles productions comme l'une d'elles qui tend à commercialiser la tradition des « bouquets de blé ».

Sources historiques :

  • Archives communales de Clenleu
  • Etude de M. Fernand Ducrocq
  • "Les Fermes du Pays de Montreuil" d'Albert Leroy

Propos recueillis le 9.12.1985 auprès de M. Hermand (80 a M. Clayet Georges (71 ans), M. Merlier Simon (71 ans), Jean-Marie (24 ans), Dhalleine Adrien (64 ans) Président du Club de 3ème Age Alette-Clenleu-Bimont.

 

Plan de Clenleu