La commune d'Aix en Ergny Envoyer

 

Informations Générales

Blason de la commune d'Aix en Ergny
Blason Communal

Maire :

David GILLET
GILLET David

Secrétaire :

EVRARD Isabelle

Adresse :

29 rue de l’église
62650 AIX EN ERGNY

Horaires d'ouverture :

- mardi de 17h30 à 19h30
- vendredi de 10h30 à 12h30

Permanence Maire :

- mardi de 17h30 à 19h30

Contact :

03-21-86-57-12 

 

Le Conseil Municipal

Mandature 2014-2020 :

 

GILLET David - Maire, SOCKEEL Gilles - 1er Adjoint, GILLIOT Frédéric - 2ème Adjoint, BRIDOUX Vincent – LENCLOS Gérard– SOCKEEL Jérémy – DELATTRE Mickaël – DUPONT Francine – BUICHE Joel – LABBE Valérie 

 

Historique

Le nom du village au cours des années :

1656 – Aix-Ergnie, Sanson, loc. cit.

Un petit tour dans l'histoire :

Aix-en-Ergny, qui prend son nom de acquis au ad aquas (à cause des sources de l'Aa), n'est appelé ainsi que depuis la révolution. Autrefois ce village se dénommait Aix l'Evêque du fait que l'Evêque de Thérouanne y percevait des droits au XIème siècle. Nous n’avons pu vérifier le fait, mais il est certain qu’en 1725, le chapitre de Notre-Dame de Boulogne prélevait la meilleure partie de la dîme, soit environ 110 livres. L’abbaye de Ruisseauville et le curée jouissaient du surplus. A cette date, il n’y avait pas d’école à Aix et les enfants fréquentaient celle d’Ergny.

Aix-en-Ergny : L'entrée du village

L'Église bénie sous le vocable de Saint Léger est très ancienne (1663). Sur le mur côté droit, figure une pierre sculptée des armoiries de cette commune ou de ses seigneurs y habitant. La cloche classée "Monument Historique" date de 1712 et se prénomme Marie-Anne. Le coq de l'Eglise fut acheté par le Maire Adrien Findinier à un marchand forain de Lumbres. Le bec ressemblant à celui d'un canard, dû être modifié avant son installation sur la pointe du clocher.

Une statue de St Léger de grande valeur fut transférée à Rumilly par l'Abbé. Il existait également une toile peinte représentant St Louis d'une valeur inestimable qui aujourd'hui a disparu. L'Eglise avait sa gardienne une certaine Louise qui dormait tous les jours dans la Sacristie.

La Motte Féodale au lieu dit "Le Tronquoy" est classée. Ce château pourrait dater de l'invasion des Francs au Vème siècle. Dans les années 1960, il fut découvert par inadvertance (en extrayant de la marne) un souterrain. Il pourrait relier le Château aux autres des environs (Gournay, Renty ? ).

Il devait exister deux Châteaux à Aix car figure au cadastre une parcelle intitulée "Prés à Château" on ne distingue plus son emplacement mais il est probable que ce soit le Château des Evêques de Thérouanne construit au XIe siécle. On raconte qu'une cloche d'un de ces châteaux fut jetée dans un gouffre à Aix. D'où vient cette cloche ?

La plus vieille ferme du village est probablement antérieure au XVIIIe siècle; cette construction en pierre blanche aux murs très épais et aux fenêtres protégées de barreaux de fer ressemble (par sa configuration) aux habitations des Seigneurs après la destruction de leur château.

En 1776 Aix se distinguant par ses métiers à tisser pour la fabrication des étoffes et de laine connues sous le nom de frorgs ou drogrets. Il y en avait 18.

Utilisé pour aller au marché d'Hucqueliers, Montreuil et Fruges et à la foire d'Hucqueliers, le petit train passait à Aix. Le Conseil Municipal demanda la mise en place d'une barrière au passage à niveau de l'école ; la demande refusée, il existait donc trois passages à niveau non gardés sur 500 M. En 1947 un vieux célibataire M. Camille Leclercq longeait la voie ferrée s'en allant couper du bois, une échelle sur l'épaule, le train en heurta le coin, projeté dessous, la personne, transportée à l'hôpital de Campagne-les-Hesdin, décéda des suites de ses blessures.

Vers 1954, ayant succédé au train, le bus faisait souvent faux bond aux voyageurs en coupant par le haut d'Aix.

Les élections furent toujours très agitées à Aix. En 1905 l'élection opposant Paul Truie à Boucher Cadart fut invalidée en partie à cause de ce village. Camille Saunier avait élevé un arc de triomphe en face de son café pour accueillir le candidat Truie. Reçus à coups de pétards, il remercia le dit Saunier en offrant à sa fille deux francs pour s'acheter une poupée.

Aix-en-Ergny : Le bout des Rues

On nous relate également des élections mouvementées en 1935 où banquets ont duré toute une semaine. On a même tué un veau pour se promener à travers le village avec sa peau sur le dos.

En 1951, la dissolution du Conseil Municipal fut prononcée; trois délégués spéciaux furent désignés par le Sous-Préfet et nommèrent M. Fernand Louis, Maire. Son mandat ne durera qu'un mois le temps de nouvelles élections où le Maire actuel M. Adrien Findinier fut élu le 9 Février 1952.

Vers le milieu d'une nuit de Février 1941, un violent cyclone de très courte durée a emporté comme un feu de paille la chaumière de Mme Vve Hanquiez et endommagé gravement les couvertures des immeubles où il passait.

La ducasse était régie par St Léger et de ce fait ne pouvait se dérouler avant le 2 Octobre et pas après le 9. Par délibération du Conseil Municipal de 1950, elle a été fixée au 1er dimanche d'Octobre sans que le quorum soit atteint. Seuls deux conseillers et le Maire décidèrent de cette modification. La délibération fut-elle envoyée à la Sous-Prefecture? C'était l'une des plus belles des environs ; elle a hélas disparue aujourd'hui.

La Ferme de la Saule a été la propriété d'une grande famille : la famille De Jacquant. A. de Rosny relève dans l'histoire du Boulonnais à la date du 26 Août 1968 au sujet d'un certain Claudius Jacquant (membre de cette famille assurément) ce qui suit :« Mr Claudius Jacquant ne manqua jamais au rendez-vous bi-annuel des artistes qui aiment Boulogne. Il s'y distingua cette fois par une petite toile qui s'appelle « Pour les pauvres s'il vous plaît ». En 1935, il faisait partie des 216 exposants de l'exposition de Boulogne. Il y obtint une médaille de 1ère classe.

Des descendants de cette famille habitent encore en Belgique et aux Etats-Unis sous le nom de LE TUEUR De Jacquant.

L'enseignement se faisant dans une maison particulière, en 1886 un projet de construction d'une école mixte fut adopté. En 1981 le Maire d'Aix, maçon de profession, ne pouvait construire de logements municipaux. Il démissionna donc pour construire l'école, la mairie et le logement de fonction de l'instituteur.

Près de l'église un arbre fut planté par les habitants d'Aix-en-Ergny, il fut béni et baptisé « Arbre de la Liberté » avec la promesse de le laisser toujours debout. Mais endommageant la route il fut coupé au regret des habitants de maintenant.

Au cadastre figurent certains lieux-dits qui ont une histoire :

  • les communes seraient des parcelles de terre de 40 à 50 ares partagées aux plus nécessiteux
  • le chemin du canon: lors de la bataille d'Azincourt les troupes auraient passé par ce chemin avec les canons démontés.

Le village d'Aix est desservi par le château d'eau du bas service tout comme Verchocq village, Rumilly et Ergny. La meilleure eau de la région paraît-il ?

Aix-en-Ergny : L'école communale

Il existe une source à Aix qui ne tarit pas près de la ferme Gillot-Minet. La rivière (l'Aa) a été détournée en 1915-1916. Au pont elle décrivait une boucle, l'eau venant se jeter sur les piliers' le lit de la rivière fut creusé droit.

Elle fut également détournée peu après 1830 afin d'augmenter le débit du moulin aujourd'hui disparu. En 1809 la capacité de ce moulin était de 369 quintaux en 24 heures. Il cessa son activité dans les 10 premières années du siècle parce que sa farine était moins pure que celle de ses voisins.

Le 1er dimanche d'Août, la neuvaine de Ste Bernadette avait lieu. Un différent s’établit entre le Curé et un café qui organisait le même jour un tir aux pigeons. Dans l'impossibilité de conciliation, le Curé de la paroisse décida de supprimer cette neuvaine en 1858-1959.

Toutes ces pratiques ont évolué tout comme les techniques. On relève qu'en 1925 un seul habitant avait un poste radio à galenne ; les jeunes se retrouvaient chez lui surtout pendant le Tour de France et écoutaient chacun leur tour, il n'y avait qu'un seul casque.

Aix est actuellement un village paisible dans le calme de la Vallée de l'Aa. On y recense la présence de deux moutureurs se déplaçant de village en village pour la fabrication d'aliments pour animaux.

La deuxième originalité de ce village est un étang de pêche qui accueille de nombreux touristes grâce à la location de bungalows et d'un camping qui tend à préserver certains petits commerces (cafés du village, boulanger et bouchers des environs).

HAMEAUX ET ECARTS :
La ferme Jacquant – Le marais – Le Mont Hulin – Le Tronquoy

Remerciements :
Propos recueillis le 5 Novembre 1985 auprès de M. Gillet François (88 ans), Mme Tanfin (54 ans), M. Soquel Gérard (58 ans), M. Findinier Adrien, Maire (74 ans). Sources historiques à partir des notes de M. Fernand Ducrocq.

 

Plan d'Aix en Ergny